Mon panier
Marques
Newsletter
Inscrivez vous à notre newsletter.
Je m'abonne
Je me désabonne



COMMENT CHOISIR SON DESHUMIDIFICATEUR D'AIR

Données préalables concernant son logement :
Avant d'étudier les caractéristiques des différents déshumidificateurs d'air, il convient donc d'analyser au préalable 4 paramètres importants :

- La surface et le volume d'air à traiter ;
Bien qu'indicative, cette donnée doit être relativisée. En effet, plus que la surface ou le volume de la pièce à traiter (qui ne sont que des données approximatives), ce sont les conditions d'utilisation de l'appareil qui sont à prendre en considération (température du local, dégât des eaux à traiter, spa ou piscine, salle de sport, résidence secondaire...)
Enfin, sachez que les volumes et les surfaces indiquées par les constructeurs ou les importateurs sur les fiches techniques des appareils peuvent être parfois optimistes.

- Le taux d'hygrométrie constaté et souhaité ;

- La température du local à traiter :
Plus la pièce à déshumidifier sera fraîche, plus le déshumidificateur choisi devra être performant (en effet, rappelons que plus l'air est chaud, plus le rendement d'un déshumidificateur sera élevé). Si la température du local est inférieure à 10/12°C (ex : pièce non chauffée l'hiver), il sera donc nécessaire de choisir un déshumidificateur d'air plus puissant pour compenser son manque d'efficacité. Choisir un assécheur d'air (déshumidificateur par adsorption) peut également être une solution pour une utilisation en inférieure à 10°C car ils fonctionnent dès 1°C.

- La source de l'humidité du local à traiter :
En effet, la capacité d'un déshumidificateur d'air doit être supérieure à ce que le local produit en eau (ex : un déshumidificateur d'air installé dans un local de piscine couverte doit être supérieur au taux d'évaporation d'eau de la piscine).


L'efficacité d'un déshumidificateur dépend principalement de sa capacité d'extraction et de son débit d'air.
Important : Il faut savoir que la capacité d'extraction des déshumidificateurs d'air (caractéristiques fournies par leur fabricant) est en général mesurée dans les mêmes conditions :

- Humidité relative de 80 % ;
- Température de 30°C.
Cette norme, qui permet de comparer les différents appareils entre eux, implique donc de prendre en compte certaines données (hygrométrie, température, volume du local à traiter) avant de faire votre choix (rappelons que plus l'air est froid, plus le rendement d'un déshumidificateur sera faible).



CRITERES DE SELECTION
L'ensemble des paramètres devant être étudiés pour choisir le déshumidificateur d'air correspondant le mieux à ses besoins sont donc :
- Capacité d'extraction ;
- Débit d'air ;
- Nombre de vitesses ;
- Hygrostat oui/non, manuel ou électronique ;
- Capacité du réservoir ;
- Drainage permanent ;
- Aspect, encombrement, poids...
- Prix



Capacité d'extraction :
Il s'agit du nombre de litres d'eau que le déshumidificateur sera capable d'extraire pendant une durée donnée (généralement sur une journée ou 1 h). La capacité d'extraction est donc exprimée en litres/jour ou en litres/heure. Rappelons que celle-ci est mesurée, en général, dans une atmosphère disposant d'une température de 30°C et d'une humidité relative de 80 % (pour les déshumidificateurs à condensation)
A noter : la capacité d'extraction des déshumidificateurs à adsorption est beaucoup plus faible que celle des déshumidificateurs à condensation mais restera la même quelque soit la température d'utilisation (dès 1°C).
La capacité d'extraction dépendant avant tout de la température d'utilisation, du taux d'hygrométrie constaté, de la rapidité de déshumidification souhaitée et du volume d'air à traiter, il convient de la choisir en fonction de la surface du local dans lequel sera installé le déshumidificateur. En effet, il existe sur le marché de petits déshumidificateurs d'air pouvant extraire 0.5 litres d'eau par jour (pour les placards ou les camping-cars) comme des appareils ayant une capacité d'extraction de 100 litres d'eau (voire plus) par 24 heures, préconisés pour des entrepôts, des locaux de stockage, pour des salles de gym ou pour des piscines. Les déshumidificateurs d'air disposant d'une capacité d'extraction comprise entre 5 à 30 litres par jour sont les plus adaptés à un usage domestiques, préconisés pour une pièce ou une maison humide de volumes moyens.
Soyez pourtant vigilants dans votre choix car à surface égale, un local très humide devra être déshumidifié par un appareil plus puissant qu'un local moins humide. De plus, suivant la vitesse de déshumidification que l'on souhaite, il sera nécessaire de choisir un appareil plus ou moins puissant (ex : un local humide par manque de ventilation nécessitera un appareil moins puissant qu'un local très humide avec des ouvertures peu étanches aux apports d'air humide extérieurs). Il faut également tenir compte de l'apport en humidité du local à traiter : génère-t-il des apports permanents d'humidité (piscine intérieure, jacuzzi, salles d'eau ou salle de sport) ou s'agit-il de réduire une simple humidité ambiante ?
A noter : de la même façon qu'il est préconisé d'installer plusieurs radiateurs pour chauffer une pièce de grand volume, il est généralement conseillé d'installer plusieurs déshumidificateurs de performances moyennes dans un grand local plutôt qu'un seul appareil trois fois plus puissant.

Débit d'air :
Il s'agit de la quantité d'air humide que le déshumidificateur sera capable de traiter (et donc de la quantité d'air " traité " que l'appareil sera capable d'expulser) dans la pièce pendant une durée donnée (généralement 1 heure ou 1 minute). Le débit d'air est donc exprimé en m3 d'air/ h ou en m3/mn. Plus le débit d'air d'un déshumidificateur est élevé, plus il sera efficace. Cette donnée vous permet en effet d'évaluer la capacité de renouvellement de l'air offerte par l'appareil. Sachez que renouveler une fois le volume d'air d'un local peu humide en une heure est suffisant. En revanche, il est conseillé de traiter en totalité 2 ou 3 fois par heure le volume d'air d'un local plus humide. De même, le débit d'air d'un appareil destiné à déshumidifier des volumes importants doit être élevé.
(64)En règle générale, le débit d'air est d'environ 100/120 m3/h pour les petits appareils domestiques, de 200 m3/h pour les appareils plus performants et peuvent aller jusqu'à 500 voir 700/800 m3/h pour les appareils professionnels. (64a)Pour un assèchement rapide, comme dans le cas d'un dégât des eaux, il est indispensable de choisir un appareil disposant d'un débit d'air élevé.
Attention : le niveau sonore d'un déshumidificateur est lié à son débit d'air (plus le débit d'air est élevé, plus le niveau sonore le sera également). Il est donc important de choisir le bon compromis entre décibels et efficacité.

Nombre de vitesses :
Un déshumidificateur d'air peut être équipé de plusieurs vitesses, vous permettant d'ajuster l'efficacité de votre appareil en fonction de vos différents besoins.

Une déshumidification rapide (ex : suite à un dégât des eaux) nécessitera une vitesse élevée tandis que le simple maintien d'un taux d'hygrométrie pourra être plus faible. La nuit, on pourra diminuer le débit d'air et l'augmenter la journée lorsqu'on travaille.

Lorsqu'il fait plus chaud le déshumidificateur aura un meilleur rendement et la vitesse de ventilation pourra être plus basse.

Notez également qu'une vitesse réduite permet de baisser le volume sonore du déshumidificateur d'air tout en le laissant fonctionner (intéressant dans les petits logements ou pour un fonctionnement de nuit.)

Hygrostat :
Qu'il soit manuel ou électrique, l'hygrostat vous permet de choisir le taux d'hygrométrie que vous souhaitez obtenir et maintenir dans la pièce à déshumidifier. Cette fonction est donc primordiale pour des locaux d'habitation dans lesquels il est nécessaire de maintenir un taux d'hygrométrie constant ou stable (si l'air d'un logement ne doit pas être trop humide, il ne doit pas non plus être trop sec ; de plus, il est important pour des raisons d'économie que l'appareil ne fonctionne pas en permanence).
En pratique, lorsque le surplus d'humidité aura été retiré (une fois le taux d'hygrométrie de " consigne " atteint) et qu'il ne s'agira plus que de maintenir un taux d'hygrométrie stable, le déshumidificateur d'air équipé d'un hygrostat s'arrêtera de déshumidifier. Selon les fabricants, soit l'appareil s'arrêtera complètement (arrêt total du niveau sonore) soit il restera en ventilation seule permettant de poursuivre l'analyse de l'air avec une consommation très faible (un moteur de ventilateur de consomme que 40W environ).
L'hygrostat électronique a l'avantage d'être plus pratique d'utilisation et de définir plus facilement le taux de consigne du taux d'hygrométrie souhaité. En revanche, l'hygrostat électronique ne permet pas toujours le " redémarrage automatique " en cas de coupure puis de reprise du courant, très pratique notamment dans une résidence secondaire ou lorsque l'on n'est pas présent en permanence.
Certains fabricants proposent maintenant des appareils à hygrostat électronique permettant le redémarrage en cas de coupure de courant. Cette fonction doit être indiquée sur les caractéristiques.
Si l'hygrostat manuel est moins pratique à utiliser, il reste tout de même plus précis et source de moins de panne.

Capacité du réservoir :
C'est dans le réservoir que l'eau récoltée après la déshumidification de l'air est évacuée et stockée. La capacité de ce bac vous indique donc la quantité maximum d'eau que celui-ci peut contenir.

Tous les appareils s'arrêtant automatiquement lorsque le bac est rempli, la capacité du réservoir est importante si celui-ci ne peut être vidé régulièrement.

Il n'est pas facile de calculer l'autonomie d'utilisation d'un déshumidificateur car la vitesse du remplissage du bac sera fonction de l'efficacité du déshumidificateur (capacité d'extraction, débit d'air) et du taux d'hygrométrie qui va baisser au fur et à mesure de l'utilisation.

Drainage permanent :
Le drainage permanent permet de brancher un tuyau sur le déshumidificateur d'air afin que l'eau s'évacue directement par gravité (dans un évier, une douche, les égouts ou un puits, etc), vous évitant de vider le bac régulièrement : l'appareil peut donc fonctionner de façon autonome sans intervention de votre part.

A noter : Le drainage permanent nécessite que le déshumidificateur d'air soit surélevé par rapport au tuyau afin de laisser faire la gravité.

Pompe de relevage :
Certains appareils peuvent être équipés, comme certains climatiseurs, d'une pompe de relevage pour évacuer l'eau récupérée dans une évacuation située en hauteur (lavabo ou évacuation au rez de chaussée pour un déshumidificateur situé à la cave ou dans un vide sanitaire)

Il est également possible d'utiliser une pompe de relevage externe en choisissant de préférence une pompe immergée dans le bac qui offrira la sécurité de l'arrêt automatique du bac plein en cas de panne de la pompe (Lien vers les pompes de relevage : ../pompes-de-relevage,fr,3,128.cfm).

Important :
Pour la déshumidification de locaux spéciaux, reportez-vous aux rubriques suivantes :
- Déshumidification des piscines intérieures
- Régulation de l'humidité des locaux de stockage



OU INSTALLER SON DESHUMIDIFICATEUR D'AIR ?
Il est conseillé d'installer le déshumidificateur d'air dans la pièce où les conséquences de l'humidité sont les plus importantes (condensation) et/ou à l'endroit d'où provient l'humidité (sous sol ou cave par exemple).

Les déshumidificateurs les plus performants peuvent fonctionner aussi à basses températures.

Ceux-ci sont donc particulièrement recommandés pour déshumidifier des locaux non chauffés en période hivernale, tels qu'un garage, une cave ou même une maison de campagne inoccupée. Pourtant, leur rendement sera beaucoup plus faible que pour une utilisation dans un local tempéré.

En effet : c'est la différence de température entre l'air aspiré et la réfrigération destinée à transformer la vapeur en eau qui augmente la performance de l'appareil : une bouteille d'eau fraiche sortie du réfrigérateur et posée sur une table à 35°C sera rapidement recouverte d'eau. A 20°C, il faudra que la bouteille soit très froide pour obtenir le même résultat.

A 10/15°C, il sera difficile d'avoir de la condensation dessus.

A noter : une bonne étanchéité du logement ou de la pièce humide à traiter permet d'accroître le processus de déshumidification, notamment en cas de dégâts des eaux.



CAS PARTICULIER : DESHUMIDIFICATION DES LOCAUX AVEC PISCINES INTERIEURS
Si votre maison est dotée d'une piscine intérieure, il est recommandé de déshumidifier le local dans laquelle elle est installée afin de le préserver tout en vous faisant profiter d'un confort optimal. Des déshumidificateurs d'air spécialement conçus pour les piscines intérieures, tant au niveau de la capacité d'extraction qu'ils nécessitent que du volume qu'ils sont capables de traiter existent. (Lien vers la rubrique Déshu pro d'ADS : ../deshumidificateurs-d-air-professionnels-et-de-piscine,fr,3,25.cfm)

Le taux d'hygrométrie idéal d'un local de piscine est compris entre 60 et 65 % :
- Au-delà de 70 %, l'air sera saturé en eau, rendant l'atmosphère inconfortable avec ruissellement de l'eau sur les murs et sur les vitres. Il favorisera également le risque de condensation et le développement des moisissures.
- En dessous de 60 %, l'air sera trop sec, augmentant l'évaporation de l'eau en surface.
Afin de déterminer quel modèle de déshumidificateur est le plus adapté à votre piscine intérieure, il est primordial que ses performances soient supérieures à la quantité de vapeur produite par le local. C'est pourquoi vous devez choisir un appareil dont la capacité d'extraction est supérieure au taux d'évaporation d'eau de la piscine.

Calcul du taux d'évaporation d'une piscine intérieure :
L'évaporation de l'eau d'une piscine dépend de plusieurs paramètres :
- La surface du bassin ;
- La température de l'eau ;
- La température de l'air ;
- Le taux d'hygrométrie ;
- L'agitation du bassin (fréquentation, débordement, nage à contre-courant, etc).

Il est possible de calculer le volume d'eau évaporée en une journée d'une piscine intérieure selon la formule suivante :

0.0026 x [E - (HR x L)] x S 0.0026 = Donnée fixe
E = Pression de vapeur calculée selon la température de l'eau
L = Pression de vapeur calculée selon la température du local
(Calcul de la pression de vapeur : cf tableau ci-dessous)
HR = Taux d'hygrométrie du local (ex : 70 % = 0.7)
S = Surface d'évaporation (surface de l'eau)

Tableau de correspondance de la pression de vapeur (selon la température de l'eau et de l'air)
Températures eau et air (°C) Pression de vapeur (Pa) Températures eau et air (°C) Pression de vapeur (Pa) Pression de vapeur (Pa) Pression de vapeur (Pa)
15 1704 24 2982 33 5028
16 1817 25 3166 34 5317
17 1936 26 3359 35 5620
18 2062 27 3563 36 5939
19 2196 28 3778 37 6273
20 2337 29 4003 38 6623
21 2485 30 4241 39 6989
22 2642 31 4490 40 7374
23 2807 32 4753    

Ex : Volume d'eau évaporée en 1 jour :
Surface de la piscine = 20 m²
Température de l'eau = 24°C
Température du local = 25°C
HR du local = 70 %
= 0.0026 x [2982 - (0.7 x 3165)] x 20
= 0.0026 x 765 x 20
= 1.99 x 20
= 40 litres/jour




CAS PARTICULIER : REGULATION DE L'HUMIDITE DANS LES LOCAUX DE STOCKAGE
Maîtriser le taux d'hygrométrie pour le stockage de certains produits ou objets est vivement recommandé afin de prolonger le plus longtemps possible leur conservation (denrées alimentaires) et de les conserver sans les altérer ou les dégrader (appareils électroniques, meubles, etc).

Des déshumidificateurs d'air spécialement conçus pour un usage professionnel et/ou pour des locaux de grandes surfaces existent : ils disposent de performances bien plus élevées que les déshumidificateurs domestiques, tant au niveau de leur capacité d'extraction que du débit d'air (Lien vers la rubrique Déshu pro d'ADS : ../deshumidificateurs-d-air-professionnels-et-de-piscine,fr,3,25.cfm)

S'il est globalement recommandé de maintenir l'humidité relative de l'air en dessous de 60 % afin de garantir le confort domestique des personnes tout en préservant les bâtiments et les logements, certains produits et denrées disposent de seuils de tolérance particuliers.

Afin de les stocker dans les meilleures conditions possibles, il conviendra donc de respecter les taux d'hygrométrie suivants :

Chocolat 40 - 50 % Meubles 50 - 55 % Armoires élec 60 %
Cacao 50 - 70 % Acier 55 % Hall sport 60 %
Noix 60 - 65 % Appareils élec. 55 % Piscines 60 %
Fromage 65 - 70 % Art 55 % Bulbes 70 - 75 %
Oignon 65 - 70 % Papier 55 - 65 %    


 
Garanties
Suivi de commande
Conseil avant-vente / Infos
Mon Service Client
Modes et délais de livraison
Moyens de paiement
Paiement sécurisé
Solution crédit
Contact Service Client
Contact Administration
Contact Professionnels
Formulaire de rétractation

 
Conditions Générales de Vente
Politique de confidentialité
Protection de la vie privée et cookies
Mentions légales
 

 

AvenueDesSpecialistes.com
28 /30 rue Remy Dumoncel 75014 Paris - 01 42 18 20 25- Fax 01 70 44 51 51
Notre boutique en ligne est spécialisée dans le traitement de l'air : humidité, climatisation, purification, ventilation et chauffage.
N'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez un renseignement ou un conseil sur les humidificateurs, déshumidificateurs, purificateurs, climatiseurs, ventilateurs et chauffages.
Création www.avenuedesspecialistes.com © 2004-2019 tous droits réservés

 

 

climatiseur climatiseur climatiseur climatiseur        
Site réalisé avec PowerBoutique - logiciel pour créer un site